Quelle formation suivre pour exercer le métier de diététicien ?

Métier de diététicien

Spécialiste de la diététique ainsi que de l’alimentation et relevant du secteur paramédical, un diététicien est un professionnel dont la mission est de prodiguer une éducation nutritionnelle, mais également des conseils nutritionnels. Il est aussi habilité à dispenser des soins diététiques sur mesure. Bien sûr, le conseil, l’éducation et la rééducation au plan nutrition constituent l’essence même de sa mission, son but étant de prévenir toutes les conséquences que pourrait engendrer une mauvaise alimentation. Si vous souhaitez exercer ce métier, on vous dit tout sur la formation que vous devez suivre.

En quoi consistent les missions d’un diététicien ?

Avant de s’attarder sur la formation diététique à suivre pour exercer le métier de diététicien, il convient de comprendre les principales missions de ce praticien paramédical. Qu’il soit en libéral ou sous la direction d’un chef diététicien, un diététicien est un professionnel dont les missions sont aussi curatives que préventives. À la différence d’un nutritionniste, il ne pratique aucun acte médical (analyse, prescription, chirurgie…).

En outre, un diététicien aide et accompagne ses clients, malades ou non, dans la mise en place d’une hygiène alimentaire optimisée au quotidien. En tenant compte du mode de vie de ses clients, leurs habitudes alimentaires, mais également les problématiques auxquelles ils sont confrontés, il élabore avec eux des menus personnalisés et un régime adapté. Autrement dit, c’est un éducateur à part entière en matière d’alimentation. Son rôle revêt une importance cruciale dans un contexte où différents problèmes de santé peuvent émaner des déséquilibres alimentaires engendrés par un mauvais régime.

Un diététicien peut exercer en libéral, en entreprise, en collectivité au sein d’un établissement hospitalier, au sein d’un restaurant collectif public ou privé… Dans tous les cas, ce métier n’est accessible qu’aux personnes titulaires, soit d’un bts diététique (niveau Bac+2), comme celui que l’on peut décrocher à l’issue d’une formation chez https://www.akalis.fr, soit d’un DUT génie biologique option diététique (niveau Bac+2).  

BTS Diététique

Accessible en admission post-bac, le DTS diététique est un diplôme d’État qui se prépare en 2 ans. Concrètement, cette formation est accessible, soit sur dossier, soit suite à un entretien de motivation. Dans tous les cas, les bacheliers scientifiques ont plus de chance d’y accéder, notamment les titulaires d’un Bac S, Bac STMG, Bac ST2S, Bac STL…

Qu’elle soit suivie au sein d’un établissement public ou privé, la formation BTS diététique ouvre droit à des crédits ECTS (European Credits Transfer System) et permet bien sûr d’intégrer immédiatement l’univers professionnel. À l’issue de cette formation, l’étudiant peut aussi choisir de poursuivre vers une licence professionnelle alimentation humaine et nutrition, alimentation santé ou nutrition appliquée.

Cette formation peut être suivie en alternance (bts diététique alternance), par correspondance ou en formation initiale (avec 6 semaines de stage en première année, 10 semaines en secteur thérapeutique et 4 semaines au sein d’une structure sélectionnée par l’étudiant en deuxième année).

Pour ce qui est du bts diététique programme, il est composé notamment d’un enseignement général (français, sciences humaines, gestion, économie, biochimie…) et de matières techniques (alimentation et nutrition, techniques, culinaires, régimes, diététique et ses bases physiopathologiques…).

DUT Génie Biologique option diététique

Se préparant en 2 ans, le DUT Génie Biologique option diététique n’est accessible qu’aux bacheliers, plus particulièrement ceux titulaires d’un Bac technologique ou scientifique et ayant un excellent niveau en anglais. À l’instar du bts diététique à Paris, l’accès au DUT Génie Biologique est fait par la voie d’un dossier de candidature.

La France compte aujourd’hui une dizaine d’Instituts Universitaire de Technologie (IUT) prodiguant une formation en DUT Génie Biologique option diététique. En général, la formation se sépare en 4 semestres et alterne travaux dirigés, cours magistraux, travaux pratiques, projets tutorés et stage. En première année, elle est surtout axée sur les enseignements se portant sur le génie biologique (mathématiques, informatiques, statistiques, physiologie, immunologie, microbiologie, physique et chimie, biologie…). Ce n’est donc qu’à partir de la deuxième année que les étudiants ayant sélectionné l’option diététique participent à des enseignements dits spécialisés (technologie culinaire, biochimie nutritionnelle, diététique et nutrition, psychosociologie, santé publique, éducation thérapeutique et nutritionnelle, gestion et organisation d’une restauration collective…

La formation en DUT Génie Biologique peut aussi faire en alternance. Cependant très peu d’établissements offrent cette possibilité.

À l’issue de la formation, on peut, soit accédé directement à l’univers professionnel en tant que diététicien [cabinet, maison médicale, milieu sportif, établissement médical, restauration collective, hôtellerie…], soit poursuivre ses études et prétendre à différentes licences professionnelles.

 

Quelles sont les qualités requises pour présenter sa candidature au CSE ?
Pourquoi faire une formation en alternance ?