TOEIC

Pour avoir la chance de travailler dans une entreprise reconnues mondialement ou pour travailler dans un pays anglophone, obtenir le TOEIC est important. En effet, ce diplôme peut vous ouvrir diverses portes vous permettant d’accomplir vos rêves. Lorsque l’anglais n’est pas votre langue maternelle, le test va permettre aux employeurs de connaître votre niveau de maîtrise de la langue. Pour ce faire, si vous préparez cet examen, il est nécessaire de savoir comment fonctionne le TOEIC afin de réussir à avoir un bon score.

 Le TOEIC, c’est quoi ?

Visant à mesurer la capacité d’expression et de compréhension d’un étudiant dans le cadre professionnel, le toeic ou Test of English for International Communication est une épreuve qui détermine le niveau d’anglais des candidats qui veulent travailler à l’international. Par ailleurs, ce test d’anglais est composé de deux parties bien distinctes dont une compréhension écrite ou un reading et une compréhension orale ou un listening. Si l’épreuve écrite évalue le niveau de compréhension de la langue en plus de la grammaire, l’écoute permet de mesurer la capacité du candidat à comprendre les informations fournies à l’oral.

Les deux parties sont composées de 100 questions à choix multiple que vous devrez traiter dans une durée de deux heures. En effet, la partie écrite dure 75 minutes et l’orale s’étend sur 45 minutes. Le niveau minimum d’anglais professionnel requis par les grandes écoles, par les écoles d’ingénieur et par les entreprises est souvent de 785 points au TOEIC. Par ailleurs, sur un score de 990, l’objectif est d’atteindre le maximum de points possible.

Évaluez votre niveau d’anglais au départ

Premièrement, il est recommandé de déterminer son niveau avant de commencer toutes les démarches. En effet, il est important de tester son niveau initial afin d’analyser sa progression et afin de réussir son toeic. Pour ce faire, il est conseillé d’effectuer un test blanc et de mettre en détail, sur un papier, le score par sous-partie, le score par partie et le score total. Pour connaître précisément le niveau global actuel d’un candidat, cette première étape est essentielle. Vous saurez ainsi les points à renforcer pour chaque sous-partie.

D’autre part, pour choisir un outil de préparation au test, il est nécessaire d’évaluer les compétences en anglais. Différents outils utiles sont disponibles sur internet. Des tests de compréhension écrite et orale de TOEIC gratuit et complets peuvent être effectués en ligne. Le candidat peut choisir, après, le module de cours qui pourra l’aider à s’entraîner une fois que le niveau de compétence ait été estimé. De plus, de nombreux exemples de tests sont disponibles gratuitement sur internet en complément de ces outils de préparation. Bref, le perfectionnement de la langue anglaise doit se faire en consacrant une période d’entrainement quotidienne.

Pratiquez la langue régulièrement

Le meilleur moyen d’obtenir le meilleur score toeic reste la pratique de la langue. A cet effet, il est recommandé d’utiliser l’anglais régulièrement pour s’habituer au vocabulaire et à la langue. Il ne faut pas hésiter à pratiquer et à parler la langue. Par exemple, consacrer une fois par jour un moment pour ne communiquer qu’en anglais vous aidera à progresser. Ainsi, il faut écrire, parler, lire et écouter en anglais autant de fois que l’occasion se présente. Par ailleurs, regarder des émissions et des films ainsi que lire des livres en anglais vous aideront à rester connecté à cette langue.

Pour se préparr pour le jour des examens, pour l’épreuve de l’écoute, il est plus qu’indispensable d’écouter l’anglais au quotidien en regardant les films et des séries avec des sous-titres anglais et en version anglaise. Cette méthode permet d’enrichir le vocabulaire et de renforcer la compréhension orale. Pour retenir plus facilement les nouvelles expressions, il faut les noter.

Familiarisez-vous au test

S’entraîner est important si on veut améliorer son score en toeic et ce peu importe la section. Par conséquent, il faut se familiariser avec le format du test, avec ce qu’il sera demandé d’accomplir ainsi qu’avec les formulaires à remplir. Cette technique va vous aider à vous sentir plus à l’aise avant ou durant le test car un candidat bien préparé connaîtra déjà les types de questions qui seront posées le jour du test et saura comment les aborder.

Pour la section reading, il faut éviter de gaspiller les minutes sur une question même si c’est la partie où le candidat va passer plus de temps. Il faut passer à la question suivante s’il y a une qui est compliquée. Après avoir répondu aux restes des questions, il est toujours possible d’y revenir plus tard. Il faut comprendre vite afin de répondre rapidement et efficacement. Lire les questions avant le texte est une bonne technique. Ensuite, il faut apprendre et maîtriser les règles de grammaire pour répondre aux questions grammaticales.

L’écoute est obligatoire pour la partie listening. Puis, il faut lire les questions ou visualiser les images pour répondre aux questions. Cette astuce permettra de savoir sur quels détails concentrer son écoute.