Quelle gamme de disjoncteurs différentiels choisir ?

Disjoncteurs différentiels

Les disjoncteurs jouent un rôle important dans une installation de système d’électricité. Ils peuvent couper tout de suite les alimentations électriques lors d’une fuite de courant supérieure à 30 mA, cela pour limiter les risques qui sont liés au défaut d’isolation. Sachez que tout courant au-delà de 50 mA est dangereux.

Comment fonctionnent les disjoncteurs différentiels ?

Les disjoncteurs différentiels sont des dispositifs à courant résiduel qui servent à interrompre le courant électrique de manière automatique en cas de défaut d’isolement. Son fonctionnement est différent de celui d’un interrupteur différentiel. Il assure la protection des matériels contre les surintensités et les surcharges. La tension nominale d’un disjoncteur dt40 peut être utilisée pour un circuit électrique triphasé ou monophasé, cela dépend de la tension nominale du dispositif. La tension pour le circuit triphasé est de 400 V et celle du monophasé est de 230V.

Le courant assigné du disjoncteur dt40 varie de 2 A à 63 A. Les calibres de 32 A, 20 A, 16 A et 10 A sont les plus utilisés pour les installations électriques résidentielles. Le nombre de pôles de ce matériel peut être Unique + Neutre, bipolaire (2 pôles), tripolaire (3 pôles) ou tétrapolaire (un Neutre + 3 pôles phase).

Concernant le mode de raccordement, le disjoncteur peut être équipé de bornes auto ou de borne à vis. Donc, pour son installation, il suffit d’insérer les dents du peigne d’alimentation au niveau des bornes. L’autre mode nécessite un tournevis, de préférence celui qui est isolé. Certaines marques de disjoncteurs différentiels de calibre 32A à bornes auto possèdent des bornes systématiques à vis sur le départ. Ce dispositif a été conçu dans la norme de sensibilité de 30 mA imposée par la norme NF C 15-100 pour les matériels qui protègent les circuits électriques d’une installation domestique.

Les avantages des disjoncteurs différentiels

Le disjoncteur dt40 est doté de 2 fonctions qui sont la différentielle et le magnéto thermique. Le système différentiel permet de protéger les personnes contre les fuites de courant tandis que le magnéto thermique protège les matériels contre les courts-circuits et les surcharges. Ils servent également à protéger les personnes physiques ainsi que leurs biens matériels branchés sur les prises électriques.

Le disjoncteur différentiel compare l’intensité qui entre et qui sort dans une installation électrique. Si la valeur de l’intensité dépasse la sensibilité qui est exprimée en mA (milliampères), le dispositif se coupe. Ceci fonctionne en tant que combinaison des fonctions d’un interrupteur différentiel et d’un disjoncteur divisionnaire.

Le niveau du disjoncteur d’un compteur abonné ne possède que 500 mA de sensibilité. Ceci n’offre pas donc une protection suffisante pour les personnes par rapport au disjoncteur différentiel qui possède une haute sensibilité qui est de 30 mA. L’ensemble de l’installation est coupé en cas de problème, c’est d’ailleurs l’utilité du dispositif. Il est évident que cette technologie différentielle moderne répond à des difficultés induites par les appareils électroniques employés dans les foyers.

Quelle gamme de disjoncteurs différentiels choisir ?

Le choix de la gamme de disjoncteurs différentiels doit dépendre de la surface de votre foyer. Vous devez posséder 4 disjoncteurs dt40 si la surface est supérieure à 100 m², 3 si la surface est inférieure à 100 m² et 2 si cette dernière est inférieure à 35 m².

Au moins, vous devez choisir le type A d’une intensité de 40 A qui offre la protection contre les fuites de composante continue. Vous pouvez installer le type AC qui est le plus courant pour le reste. Ce modèle ne se déclenche que pour les courants de fuites sur la composante alternative et doit être placé en amont sur les installations courantes comme les petits électroménagers.

Il est possible que l’intensité nominale puisse s’élever jusqu’à 63 A, cela si la puissance de votre chauffage est plus de 8 kW. La gamme de disjoncteurs Hpi est ainsi indispensable si vous disposez des appareils dont l’alimentation doit être préservée comme les frigidaires, ordinateurs, etc.

6 questions fréquentes sur la végétalisation des toitures
UN PURIFICATEUR D’AIR IDEAL AP40 Pro RÉDUIRA-T-IL LA POUSSIÈRE DANS MA MAISON ?