Nettoyage et maintenance : Comment maintenir l’efficacité de votre pompe à chaleur tout au long de l’année

Pompe à chaleur

En tant que propriétaire d’une pompe à chaleur, vous avez probablement certaines interrogations par rapport à son entretien. Surtout, ne faites jamais abstraction de la révision annuelle, sous peine de perdre en confort thermique, mais également de connaître des pannes potentielles.

Rappel concernant les obligations légales

L'entretien d'une pompe à chaleur n’est pas une option, mais bel et bien une obligation. Si votre PAC dispose d’une puissance comprise entre 4 kW et 70 kW, la révision s’effectue tous les deux ans. À cela, s’ajoute le remplacement des fluides frigorigènes tous les cinq ans. Cependant, impossible de procéder vous-même aux manipulations, vous n’avez donc d’autres choix que de vous orienter vers une entreprise spécialisée dans le domaine. Pour éviter les mauvaises surprises, nous vous conseillons de vous intéresser de plus près à un contrat d'entretien d'une pompe à chaleur. Par exemple, en demandant des informations complémentaires à la société qui a procédé à la mise en place de votre système de chauffage. Il ne s’agit aucunement d’une obligation et donc vous êtes parfaitement dans votre bon droit de demander un devis à une autre entreprise disposant des capacités nécessaires. Pour éviter les mauvaises surprises, l’entreprise dispose impérativement d’une attestation de capacité. Une précaution à prendre pour ne pas vous retrouver dans une situation indélicate. Au cours de la révision, l’entreprise spécialisée examine les différentes pièces de votre pompe à chaleur, elle contrôle les filtres et la qualité générale du dispositif. Lorsqu’un défaut est constaté, le professionnel peut agir en amont, c’est-à-dire avant le déclenchement de la panne.

Est-il possible d’entretenir soi-même une pompe à chaleur ?

La révision annuelle devra être réalisée par une entreprise experte que vous trouverez sur engie-homeservices.fr. Mais de votre côté, certaines manipulations et des gestes du quotidien devront être respectés. Pour éviter toute confusion, mettez en place un journal d’entretien dans lequel vous indiquez vos observations et les dates d’entretien que vous réalisez. En effet, vous pourriez réaliser le nettoyage de l’unité extérieure en vous assurant qu’il n’existe aucun élément venant perturber le fonctionnement de la PAC et plus précisément la circulation de l’air. Si jamais vous constatez une accumulation d’impuretés, de feuilles ou de terre, opérez un dépoussiérage sans plus attendre. La turbine d’air doit systématiquement être propre. Cependant, n’employez pas de produit corrosif, un simple chiffon sera amplement suffisant. En même temps, profitez-en pour nettoyer l’unité intérieure. L’opération s’effectue lorsque la pompe à chaleur ne fonctionne pas et il vous suffit d’ouvrir le bloc. Avec un chiffon doux, vous retirez l’accumulation de la poussière. Profitez-en pour nettoyer le filtre avec de l’eau claire, faites-le sécher avant de refermer le bloc. Enfin, le lavage des bouches d’insufflation intérieures ne doit pas non plus être négligé.

À quel moment est-il judicieux d’entretenir votre pompe à chaleur ?

De préférence, un contrôle annuel reste préférable. C’est une manière de vous assurer que votre appareil de chauffage fonctionne de manière optimale. Lorsque vous le pouvez, demandez un rendez-vous à une entreprise spécialisée durant la saison estivale, c’est-à-dire entre le mois de juin et le mois de septembre. Dans tous les cas, n’oubliez pas de tenir compte des spécificités de votre PAC en suivant les recommandations du fabricant. Certains modèles plus évolués sont capables de vous alerter lorsqu’une fuite est présente sur votre installation. Cependant, n’attendez pas de vous retrouver dans une situation d’urgence pour contacter un dépanneur, car les frais seront bien évidemment plus importants. De plus, la panne survient généralement lorsque la pompe à chaleur est le plus sollicitée, c’est-à-dire durant la période hivernale. Plutôt que de vous retrouver sans chauffage, soyez vigilant sur la révision annuelle. Les informations utiles vous sont communiquées quand vous faites installer une pompe à chaleur. De votre côté, vous suivez les recommandations précédentes concernant le nettoyage de l’unité intérieure et de l’unité extérieure. Le professionnel va bien évidemment plus loin en s’assurant du bon fonctionnement du compresseur, se situant dans l’unité extérieure. Il procède également à un nettoyage plus minutieux en vérifiant la pression du circuit hydraulique et du fluide caloporteur. Au cours de l’opération de maintenance, les performances énergétiques de votre pompe à chaleur sont évaluées, tout comme l’étanchéité générale du circuit frigorifique. Enfin, il termine son inspection en contrôlant les connexions électriques et en s’assurant que les réglages soient totalement cohérents. Mettre en place un contrat vous évite d’oublier d’entretenir votre pompe à chaleur, car un professionnel consciencieux vous rappellera de l’effectuer. Surtout, suivez ces recommandations afin de passer un hiver bien au chaud.

Pourquoi le train de nuit est une bonne option pour partir en vacances ?
Innovation en matière de sommeil : Découvrez les avantages des matelas individualisés

Plan du site