Comment protéger votre scooter de la rouille et de la corrosion ?

Les scooters électriques offrent une foule d’avantages, notamment leur commodité et leur caractère économique. Ils sont idéaux pour les navetteurs ou toute personne souhaitant se déplacer rapidement, mais sans avoir à posséder une voiture ou à utiliser les transports publics. Un autre avantage qu’ils offrent est la réduction des émissions de carbone – il est donc facile de comprendre pourquoi tant de gens les adoptent. Mais comme la plupart des structures métalliques, y compris les voitures et les motos, un scooter électrique est sensible à la corrosion et à la rouille. Heureusement, vous pouvez réduire les risques de formation de rouille en effectuant quelques opérations d’entretien simples et essentielles pour protéger votre scooter des intempéries. Voici les meilleurs conseils pour favoriser une conduite propre et sûre sans laisser votre scooter ouvert aux dégâts des eaux.

La différence entre la rouille et la corrosion

Bien que de nombreuses personnes pensent que la rouille et la corrosion sont similaires, il existe des différences distinctes. Les deux se produisent en raison de réactions d’oxydation, mais la corrosion peut affecter divers matériaux, et la rouille ne peut nuire qu’aux métaux. En termes simples, la rouille est une forme de corrosion, mais vous pouvez généralement faire la différence entre les deux par leur coloration. La corrosion crée souvent des couleurs vertes et bleues, tandis que la rouille est connue pour sa teinte orange/brune caractéristique.

Comment la rouille affecte-t-elle un scooter?

Il est courant que les gens croient que la rouille est inoffensive car elle ne présente pas de danger biologique et ne provoque pas de réaction chimique. Cependant, la rouille peut tout de même être dangereuse, et il est essentiel de comprendre les complications potentielles qu’elle peut entraîner :

  • La rouille affaiblit les matériaux métalliques, ce qui, avec le temps, peut nuire à la fonctionnalité de votre scooter.
  • Si les pièces de votre scooter se déplacent les unes sur les autres, la rouille peut provoquer un blocage de la surface métallique, ce qui peut être incroyablement dangereux pour les mécanismes de votre véhicule.
  • Certains métaux ont des qualités magnétiques, que la rouille peut directement affecter.
  • L’un des avantages les plus importants du fer est sa conductivité, qui est idéale pour le bon fonctionnement des scooters électriques. Cependant, la rouille isole les matériaux, ce qui peut diminuer les qualités conductrices du fer.

Comme de nombreux scooters sont fabriqués à partir d’acier produit avec du fer, cela peut poser des problèmes importants.

Comment la corrosion affecte-t-elle les matériaux?

Alors que la rouille est souvent due à un excès d’humidité, la corrosion résulte d’une réaction chimique entre un matériau et l’environnement. Celui-ci peut être un liquide ou un gaz, mais les sels, les températures chaudes et les acides accélèrent le processus. La corrosion est un problème plus grave que la rouille générale car les métaux touchés par la corrosion peuvent s’infiltrer dans la mer, les rivières et l’air. Non seulement cela affecte l’environnement, mais cela peut également nuire à la faune et aux écosystèmes. Lorsqu’il s’agit de véhicules tels que les scooters, la corrosion a un effet très similaire à celui de la rouille, il est donc essentiel de faire tout ce que vous pouvez pour garder votre e-scooter en bon état et vous assurer qu’il est protégé.

Pourquoi les scooters électriques sont-ils sujets à la rouille et à la corrosion de surface ?

Les scooters électriques sont des moyens de transport technologiquement avancés qui permettent aux gens de parcourir de plus longues distances sans se soucier de leur empreinte carbone. Avec de nombreux modèles ayant des caractéristiques d’étanchéité supérieures, l’idée fausse commune est que vous n’aurez pas à vous soucier des dommages causés par l’eau. En réalité, vous pouvez savoir comment votre scooter résistera à la corrosion grâce à son indice IP. Le classement IP fait référence au degré d’étanchéité d’un scooter, et il est essentiel pour protéger votre mode de transport. Chaque indice de scooter comporte deux chiffres spécifiques. Le premier vous indique le degré de résistance à la poussière et à d’autres matières étrangères de votre modèle, tandis que le second chiffre indique le degré d’étanchéité. Par exemple, si un scooter a un indice IP66, vous pouvez garantir qu’il s’agit d’un modèle haut de gamme et qu’il offrira une protection complète.

Les cotes d’étanchéité expliquées

La cote d’étanchéité d’une trottinette électrique vous dit tout ce que vous devez savoir sur la façon dont elle se comportera par temps humide.

Les numéros IP peuvent aller jusqu’à 8, mais vous remarquerez que la plupart des modèles ont un classement moyen. C’est important, car la rouille et l’humidité sont directement liées l’une à l’autre.

Voici ce que signifient les chiffres associés aux indices :

4 – Offre une protection contre les projections d’eau

5 – Votre scooter sera protégé des jets à basse pression.

6 – Offre un niveau de protection élevé

7 – Résiste à une immersion totale dans l’eau pendant une courte durée

8 – Peut résister à l’eau pendant une période plus longue

Si vous combinez les indices d’étanchéité avec le premier chiffre, vous aurez une idée de la durabilité de votre scooter.

Nous vous recommandons toujours de choisir une trottinette dont l’indice minimum est IP54, qui offre des niveaux de protection adéquats.

Examinons plus en détail chaque indice IP :

IP54 – offre une certaine protection, mais elle peut ne pas être suffisante.

IP55 – Protection similaire, mais peut également protéger votre scooter des jets d’eau.

IP56 – Protection moyenne contre la poussière et l’humidité provenant de toutes les directions

IP65 – Protection complète contre la poussière et les jets d’eau provenant de toutes les directions – mais seulement à basse pression

IP66 – Protection complète à tous les niveaux

IP67 – Totalement étanche

En résumé, un scooter électrique IP54 offre une protection contre une pluie légère, mais peut commencer à se corroder et à rouiller au contact direct de l’eau. Un indice IP67 signifie que votre scooter peut être immergé dans l’eau et rester performant (même si nous vous conseillons de ne pas essayer).

Pourquoi votre scooter a-t-il besoin d’une protection contre la corrosion et la rouille ?

Donc, si un indice IP67 est très efficace pour votre scooter, alors pourquoi devez-vous envisager de le protéger ? Eh bien, tout scooter doté de propriétés anticorrosion est vendu à un prix élevé, et si vous avez un budget limité, vous devrez vous contenter d’un modèle standard. Heureusement, les conducteurs peuvent protéger leur scooter en remplissant certaines fonctions essentielles. Alors, plongeons dans les meilleures façons de prévenir la rouille et la corrosion.

Sceller ou ne pas sceller votre moteur?

Bien que de nombreux scooters disposent de certaines fonctions d’étanchéité, vous devez effectuer une protection contre la rouille sur le vôtre pour prolonger sa durée de vie. L’eau peut toujours avoir un impact sur le moteur, mais si certains experts recommandent de le sceller, d’autres ne sont pas d’accord et disent que cela pourrait affecter son fonctionnement. Nous vous conseillons de bien réfléchir à votre niveau de connaissance des composants de scooter et de choisir d’effectuer d’autres techniques de protection vitales.

Protégez votre batterie

Protéger la batterie de votre scooter vous permettra de réduire les risques de corrosion sur les parties externes. Toute humidité peut entraîner la formation de rouille sur votre scooter, mais il est de toute façon crucial de protéger la batterie. Un anneau étanche empêchera l’eau de s’infiltrer dans la batterie, ce qui signifie qu’il prolongera sa durée de vie et, espérons-le, protégera d’autres éléments de votre scooter.

Méfiez-vous de la météo

La plupart des gens savent que le temps hivernal peut causer plus d’accidents sur la route, mais le temps peut avoir un impact sur votre scooter électrique de plusieurs façons. Pour comprendre pourquoi vous devez protéger votre scooter contre les intempéries, nous devons examiner les implications des saisons froides.

Humidité = rouille

Si vous vivez dans un climat sec et chaud, vous constaterez que le métal rouille moins que dans des températures plus froides. Dans des conditions humides, la rouille peut se former plus librement car elle a besoin d’humidité pour se développer. Alors qu’une réaction chimique provoque la corrosion, la rouille résulte de l’exposition des matériaux corrodés à l’eau. Comme vous pouvez l’imaginer, dans des conditions pluvieuses, la rouille est monnaie courante. Un métal sec empêchera votre scooter de rouiller, il est donc essentiel de le garder au sec.

La pluie acide

Toute pluie provoque de la corrosion, mais les pluies acides réagissent rapidement en raison de leur composition chimique. Les pluies acides se produisent généralement en raison des éruptions volcaniques et de la pollution. Comme la corrosion résulte des produits chimiques présents dans l’environnement, il est normal que les zones urbanisées endommagent davantage votre scooter que si vous vivez à la campagne.

Température

Si les températures froides font moins rouiller votre scooter, la chaleur peut tout de même avoir un impact. Ce n’est pas tant la température qui doit vous inquiéter, mais l’humidité. Le froid peut tout de même survenir dans des conditions humides, ce qui accélérera la transformation de la corrosion en humidité.

Neige et glace

Il est courant que les conseils locaux déposent du sel sur les routes lorsqu’il neige afin que les véhicules puissent conserver leur adhérence sur la route. Mais si le sel peut être le déglaçant le plus efficace, il peut aussi accélérer la production de rouille.

Comment protéger les parties métalliques de votre scooter

Gardez-les au sec

Le métal nu étant le terreau de la rouille, sa protection doit figurer en tête de votre liste de priorités. La plupart des pièces métalliques sont très sensibles à l’eau, donc la meilleure chose à faire est de toujours garder votre scooter au sec. Si votre scooter se trouve dans un garage ou une remise, vous pouvez utiliser un déshumidificateur pour le garder à l’abri de l’humidité. Mais utiliser un chiffon pour essuyer votre scooter le gardera sec et propre – deux choses que le métal devrait toujours être.

Optez pour des scooters en acier inoxydable

L’acier inoxydable contient du fer, qui est connu pour rouiller rapidement. Mais il l’acier contient également des quantités substantielles de chrome qui a un taux d’oxydation rapide. Lorsque l’oxygène frappe le chrome, il forme une couche protectrice et réduit le risque de corrosion et de rouille.

Essayez de garder votre scooter sans rayures.

Les rayures profondes dans le cadre du scooter peuvent sembler être un problème esthétique, mais le fait est que cela peut toujours créer de la rouille. Lorsque l’eau s’infiltre dans ces rayures, elle sera plus difficile à enlever avec un chiffon et la rouille est inévitable.

Utiliser un revêtement de protection

Un revêtement de protection empêchera la vitesse à laquelle la rouille se forme, ce qui est bénéfique si vous avez un e-scooter à petit budget. Si vous utilisez une couche transparente, vous verrez que cela n’aura pas beaucoup d’impact sur votre scooter, mais cela empêchera la corrosion.

Achetez un spray anticorrosion

Une bouteille de superbe spray de service peut faire des merveilles pour votre scooter électrique. Non seulement il le protège de la corrosion et de la rouille, mais le spray agira également comme un lubrifiant et un nettoyant. Mieux encore, une bouteille de 500 ml est raisonnablement bon marché et vous durera longtemps.

Le revêtement de protection et le spray sont tous deux efficaces, mais le revêtement peut être un peu collant. Si vous décidez de l’utiliser, essayez de le faire le soir pour que le revêtement ou le spray sèche correctement.

Conseils finaux

Comme vous pouvez le constater, entretenir votre scooter en le gardant sec et propre est essentiel pour empêcher la corrosion et la rouille de se former, et le bon sens peut vous aider à éviter des réparations ou des remplacements coûteux. De petites adaptations dans la façon dont vous traitez votre scooter électrique feront une grande différence, alors assurez-vous de garder votre scooter propre et de lui fournir un abri adéquat tout au long de l’année. L’excès d’eau est la première cause de rouille, mais prendre quelques minutes pour sécher le cadre et les composants après utilisation prolongera la durée de vie du scooter. Dans la mesure du possible, vous devez éviter de rouler sous la pluie et la neige pour éviter les accidents, mais nous comprenons que vous devrez braver le mauvais temps dans certains cas. Ces conseils supplémentaires devraient vous aider à rester en sécurité et à garder votre scooter en bonne santé.

Portez des chaussures à forte adhérence

Le pont de votre scooter peut devenir glissant, alors pour éviter les collisions, il est préférable de porter des chaussures avec des prises solides. Des baskets feront l’affaire, mais si vous utilisez votre scooter pour un trajet quotidien, nous vous recommandons vivement de ranger vos chaussures de travail dans un sac.

Vérifiez que vos roues sont stables

Plus vos roues sont stables, plus vous aurez de chances d’éviter les accidents et les collisions. Vous pouvez trouver des pneus avec de meilleures adhérences pour les conditions hivernales et effectuer un entretien régulier pour vous assurer que les surfaces de freinage fonctionnent.

Entretenir toutes les fixations structurelles

Les scooters électriques sont des modes de transport relativement robustes, mais vous devez toujours faire de votre mieux pour vous assurer que toutes les fixations structurelles restent en état de marche. Le desserrage des fixations structurelles peut favoriser la présence d’eau et provoquer des accidents si votre scooter n’est pas endommagé.

Utiliser du lubrifiant

L’utilisation de lubrifiant peut faire une grande différence pour votre scooter, et il existe des produits spécialisés pour maintenir sa santé. Le lubrifiant sec est idéal pour les conditions hivernales car il est assez solide pour résister aux éléments, ce qui signifie que vous pouvez protéger votre scooter électrique des fortes pluies, des vents et du gel.

Investir dans un spray anticorrosion

Le spray anticorrosion est un investissement que vous devriez sérieusement envisager. Non seulement il protège votre scooter contre l’apparition de la corrosion, mais il peut également s’attaquer et réduire les effets de la rouille. La plupart des sprays pour vélos fonctionneront sur votre scooter, mais nous vous conseillons de lire le manuel pour vous assurer que le spray convient aux composants de votre scooter.

La ligne du bas

La rouille est une occurrence inévitable, et peu importe ce que vous faites, elle trouvera toujours un moyen de se former. Mais heureusement, prendre les mesures que nous avons mentionnées offrira une protection supplémentaire pendant les mois plus froids ou les températures humides et vous assurera une expérience positive. L’humidité non traitée peut avoir des conséquences à long terme sur votre scooter électrique, mais en le gardant propre, sec et résistant à l’eau, vous vous assurez qu’il dure des années au lieu de quelques mois. Avec un peu de bon sens, des lubrifiants spécialisés pour scooters et un spray de protection, vous pouvez protéger votre scooter électrique. La plupart des sprays sont relativement bon marché, et ils vous aideront à éviter les réparations et remplacements coûteux, qui seront inévitables si vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour entretenir votre scooter.

Pourquoi opter pour la location de vélos en ligne ?
Quelle est la durée de vie d’un scooter électrique ?