Paul Morlet

Comme toutes les entreprises françaises, la société Lunettes pour tous a également été frappée de plein fouet par les épisodes de la crise sanitaire de Covid-19. Spécialisé dans la vente de lunettes de protection et de vue, le business de la société descend en chiffres d’affaires pendant la période de la pandémie. Cette enseigne est dirigée par Paul Morley, le jeune lyonnais élu comme entrepreneur gagnant pendant des années successives. Pour faire face à la mise sur pause de l’activité de son entreprise, il a élaboré une stratégie particulière pour s’en sortir et pour résister à la crise. Il s’agit entre autres du Paul Morlet management. D’ailleurs, l’opticien et à la fois entrepreneur a dévoilé dans les médias et les réseaux sociaux le secret de son succès au jeune souhaitant devenir entrepreneur.

La situation de l’entreprise en début de crise sanitaire

Il est important de préciser que le jeune entrepreneur vient juste d’ouvrir 30 nouvelles boutiques avant la première phase de confinement grâce à des systèmes de financement bancaire. La stratégie commerciale de Paul Morlet se trouve dans la complication totale pour la seule raison que la période d’isolement lui oblige de fermer toutes les enseignes et d’envoyer 400 collaborateurs en chômage temporaire. La vente des paires de vues, centre du métier de Lunettes Pour Tous, tombe rapidement en chute libre, du fait que cette activité s’est faite généralement dans les magasins, en vente présentielle. Par ailleurs, des dépenses incompressibles sont à résoudre et la boîte a dû demander de l’aide à l’État. De plus, les fournisseurs doivent être payés même si le business est mis sur pause pendant une période indéterminée. Le jeune entrepreneur est dans l’obligation de gérer les matériels de base avec grande précaution afin d’éviter le risque de faillite. Les contrats financiers ont aussi dû être honorés dans le meilleur délai. En passant, toutes les stratégies commerciales adoptées par Morlet pendant la crise sanitaire due au covid-19 sont exposées ici.

La panique générale durant la crise

Comme les autres dirigeants d’entreprises, le premier sentiment de Paul Morlet durant la crise sanitaire du Covid-19 est sans doute la peur pour sa famille et pour soi au niveau de la santé. De plus, il a peur de perdre tout l’empire qu’il a déjà construit depuis 2014. Ce sentiment répandu dans tous les secteurs a également touché les autres entreprises en France. La durée indéterminée du confinement et des limitations des voyages n’a fait qu’altérer cette situation de crainte.

Le second sentiment correspond notamment à la confiance et l’espoir. Étant dans le commerce d’accessoires essentiels au quotidien, l’enseigne Lunettes Pour Tous de Morlet est confiant pour la continuation et la relance du marché, aussitôt la crise sanitaire et le confinement dus à la Covid-19 finie. Effectivement, toute personne a besoin d’avoir une paire de lunettes de soleil ou de vues. L’important est de réaliser une nouvelle organisation pour résister à la crise sanitaire. Morlet a donc limité les dépenses engagées dans chaque magasin. Il a établi aussi des plans de relance bien adaptés à chaque situation. Le fait de constater que tous les secteurs économiques sont touchés en même temps par la crise redonne de la confiance à Morlet pour rebondir après la période de confinement.

Les conseils de Morlet pour affronter la crise sanitaire

Le premier conseil de Morlet pour les dirigeants d’entreprise est de réaliser une restructuration des temps de travail. Il a imposé un système de chômage technique temporaire dans toutes les boutiques. Il a élaboré aussi une stratégie pour maintenir les travaux de la logistique, des RH et des finances. Tous les magasins sont fermés obligatoirement pour le respect du règlement imposé par le gouvernement. La majorité des 400 employés de l’entreprise sont partis au chômage. Le Paul Morlet management a centré sa stratégie commerciale sur l’ouverture du secteur financier en plein temps. Par contre, les collaborateurs doivent travailler à la maison pour jongler avec les factures à payer et les financements. Le département RH veille au niveau des règlements pour être proactif à chaque étape de la crise. Il effectue le règlement des payes et d’autres rétributions. Par ailleurs, le domaine de la logistique travaille à temps sectoriel et les départements informatiques garantissent les retours d’information, les liaisons entre départements et les réunions.

Maintenir la communication au sein de la boîte

Se trouvant partout en France, les collaborateurs et les cadres dirigeants, pour ne pas mettre sur pause le business, doivent réaliser des discussions physiques importantes par des réunions sur vidéoconférence. De ce fait, des employés se trouvant chez eux peuvent facilement s’échanger des idées en ce qui concerne la reprise du système financier, technique et du Paul Morlet management. Par ailleurs, l’internet et l’informatique permettent à l’entreprise de réagir efficacement. En effet, c’est grâce aux vidéoconférences que Paul Morlet et ses collaborateurs ont réussi à mettre en place un plan de sortie de crise, à concevoir des actions pour la relance de leurs activités et aussi à garantir le maintien de chaque poste de travail.