Maryam Radjavi

Se tenant à la tête du Conseil National de la Résistance Iranienne, Maryam Rajavi est connu dans le monde entier pour être une femme militante dans son pays. Femme engagée dans de nombreuses causes touchant surtout le droit de l’homme et plus particulièrement, elle fait parler d’elle dans de nombreuses actualités. Zoom sur les derniers news sur cette femme avec un parcours incroyable.

Maryam Radjavi : appel à soutien auprès de l’OIT lors de grève des travailleurs du pétrole, du gaz et de la pétrochimie en Iran

Maryam Radjavi ne cache pas sa volonté de soutenir ses compatriotes dans le mouvement des grévistes de l’industrie de gaz, de pétrole et de pétrochimique dans de nombreuses villes de son pays. Cette grève ne touchant pas moins d’une cinquantaine de raffineries est une sonnette d’alarme des travailleurs pour la médiocrité de leurs conditions de travail. Ajoutant à cela, la chaleur y est extrêmement insupportable. Ces travailleurs clament même de l’inexistence de sécurité dans leurs emplois. Leurs contrats de travail imposés sont temporaires et n’offrent aucune assurance pour leur avenir et même pour les accidents et maladies de travail.

Face à tout cela, Maryam Radjavi lance un appel à la détresse auprès de l’Organisation Internationale du Travail pour voir de près le cas de ces travailleurs. D’ailleurs, elle a été la cible des actualités dans son pays en allant saluer les grévistes dans leurs lieux de protestations. Elle a profité pour lancer un appel à l’ensemble de la population tout particulièrement aux jeunes travailleurs à soutenir les grévistes. L’oppression des travailleurs iraniens est une cause chère pour Madame Radjavi. Elle n’a pas ménagé ses efforts pour un gain de cause justifiée auprès des défenseurs des droits des travailleurs.

Maryam Radjavi : appel au secours à la jeunesse d’Ahwaz

Maryam Radjavi est absolument contre les attaques criminelles usant des forces contre les villageois inoffensifs près d’Ahwaz. Elle a salué la force des habitants qui se sont défendus à mains nues pour défendre leurs causes. Elle a également fait appel aux habitants d’Ahwaz en réveillant le courage des jeunes pour secourir les villageois. La défense de ces habitants est fondée sur une protection de leurs vies et leurs maisons contre les attaques répressives des mollahs prédateurs et de la Fondation des Déshérités.

En effet, tous les biens de cette fondation reviennent de droit à la population iranienne. Il a été constaté que les terrains dans cette région d’Ahwaz ont vu leurs valeurs augmentées grâce à l’évolution de la ville. La fondation des mollahs a fait la revendication des lieux qu’elle clame être des leurs. Pour y arriver, elle exige que les habitants déguerpissent des lieux. Or plus de 300 familles se succèdent de génération en génération dans ces lieux depuis plus de trois décennies. Ainsi, Maryam Radjavi, face à ces actualités, fait appel à la sagesse de la jeune génération pour défendre la cause humaine de la situation.

Maryam Radjavi : contre la condamnation à mort de Navid Afkari

Les trois frères Afkari sont condamnés pour appartenance à des groupes d’opposition contre le régime. Ils sont aussi accusés de participer à des regroupements de groupes dissidents, de faire des propagandes, d’inciter les gens à la révolte et aux rébellions. Le plus jeune d’entre eux, Navid Afkari, a fait la une des journaux pour sa prochaine condamnation à mort. Sur ce champion national de lutte, âgé d’à peine 27 ans, repose une double exécution à mort.

Face à cela, Maryam Ravadji a d’emblée fait un appel à la solidarité national dans son pays pour arrêter cette condamnation. Dans son appel, elle a aussi crié un appel international en exhortant l’Organisations des Nations Unies pour mener une enquête approfondie sur l’affaire. Cette enquête doit concerner les autres affaires d’intimidations qui sévissent son pays. Pour mettre fin à de telles mentalités, Madame Ravadji incite une visite des prisonniers politiques et des manifestants dans leurs prisons.