isolation de réseaux d'eau

Si vous êtes copropriétaire dans une résidence, n’hésitez plus à évoquer la possibilité d’isoler les tuyaux d’eau chaude des parties collectives. Vous ferez de belles économies, en plus de bénéficier de travaux gratuits.

Pourquoi isoler les tuyaux d’eau chaude ?

L’isolation des tuyaux d’eau chaude n’est pas une opération à laquelle on pense souvent, mais elle permet de faire de grosses économies d’énergie très rapidement. Lorsqu’on dispose d’une chaudière, l’eau chaude sanitaire en sort à une température d’environ 50 à 55°C et passe par la tuyauterie pour arriver jusqu’au radiateur ou robinet. Mais ces tuyaux passent souvent par des pièces non chauffées, ce qui a tendance à faire baisser la température de l’eau de plusieurs degrés. La consommation de chauffage et d’eau chaude augmente donc significativement.

Les grosses économies d’énergie réalisées permettent également de faire des économies financières sur la facture énergétique. Un bon calorifugeage des tuyaux permet d’économiser plusieurs dizaines d’euros sur l’année pour un logement seul. Dans les grosses surfaces, l’économie est d’environ 20% annuel pour des copropriétaires. Vous pouvez en savoir plus sur moncalorifugeagegratuit.fr/.

Les travaux d’isolation permettent aussi d’améliorer la vétusté des installations de tuyauterie. Quand les isolants sont installés autour des tuyaux, les artisans rajoutent un tube de PVC lavable pour avoir un rendu plus propre et éviter que les tuyaux ne s’effritent au fil des années.

L’isolation des tuyaux dans une copropriété

Le calorifugeage peut être réalisé dans une maison individuelle ou un appartement isolé, mais il est souvent extrêmement rentable dans une copropriété car les travaux sont entièrement pris en charge.

Pour pouvoir bénéficier des travaux sans avoir à mettre en place des démarches compliquées, une copropriété doit être liée à un bâtiment de plus de deux ans, disposer d’au moins 350 mètres de tuyaux à calorifuger et d’un système de chauffage et d’eau chaude collectif. Dans ce cas, aucun vote en Assemblée générale n’est requis, ni même un appel de charges.

Pendant les travaux, les artisans se chargeront de placer des manchons d’isolant autour des tuyaux puis de les entourer d’une gaine PVC. Les isolants choisis sont conformes à la réglementation qui imposent une performance énergétique de classe 3 : laine de verre, polystyrène, laine de roche, liège, ou encore verre cellulaire. Selon la taille de la copropriété, les travaux peuvent prendre plusieurs jours à plusieurs semaines.

Les aides financières pour les travaux

Les copropriétés ont la possibilité de bénéficier de travaux d’isolation totalement gratuits grâce aux aides mises en places par l’Etat dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique et la Croissance verte. Les propriétaires et les locataires n’ont pas besoin d’avancer un euro pour le calorifugeage au complet.

Ces travaux gratuits peuvent être réalisés grâce au concours des Certificats d’économies d’énergie, qu’on appelle aussi prime énergie. Il s’agit d’une aide financière proposée par les fournisseurs d’énergie et qui est à demander avant de réaliser les travaux d’isolation. Certains organismes s’occupent de mettre en relation les syndicats de copropriété avec les fournisseurs d’énergie pour améliorer la communication.

Pour les particuliers dans des maisons isolées, le calorifugeage dans le cadre d’une rénovation énergétique entre également dans le cadre du crédit d’impôt à condition d’entrer dans les critères. Si le montant des travaux est plus élevé que l’impôt sur le revenu, l’Etat vous reverse le surplus quelques mois plus tard. Une bonne manière de faire des économies d ‘énergie… et des économies financières !