huile

Que ce soit pour profiter d’un week-end, des vacances ou même pour réaliser des trajets professionnels, posséder un bateau est un objectif de vie pour de nombreuses personnes. Pourtant, en avoir un signifie avant tout être apte à en prendre soin et à effectuer un entretien régulier et correct. Cet entretien peut passer par le nettoyage, le remplacement des pièces défectueuses, mais surtout une bonne lubrification des différents composants. Parmi ces composants, le moteur reste l’un des plus importants, car c’est lui qui va permettre le mouvement et le déplacement de votre bateau. Dans ce sens, trouver la bonne huile devient une priorité. Cependant, il n’est pas toujours facile de déterminer quelle huile sera le mieux adaptée à votre moteur surtout si vous débutez dans le domaine. Découvrir quelle huile choisir pour le moteur de votre bateau devient alors important.

L’importance d’avoir une bonne huile moteur

Le moteur de votre bateau est un assemblage qui fonctionne de manière vite et rapide, afin de limiter les frottements des différentes pièces, et de le garder à une température relativement stable, il est primordial d’y mettre de l’huile. L’huile va offrir une lubrification de l’intégralité des pièces tout en améliorant considérablement l’étanchéité, et elle va aussi protéger le moteur contre la corrosion. Un mauvais choix d’huile peut donc entraîner des conséquences très négatives sur votre bateau, cela peut être une énorme baisse de performance, un raccourcissement de la durée de vie du moteur ou une usure mécanique. Une lubrification mal adaptée peut aussi causer des glissements inadéquats, une incapacité à effectuer des reprises et une consommation de carburant beaucoup plus élevée. Toutes les huiles ne seront pas les mêmes et chaque bateau peut avoir des besoins spécifiques en termes de lubrification. Avant de vous lancer dans l’achat de vos huiles, il est d’abord important de déterminer quel type de moteur vous avez, le fait que ce soit un moteur à 2 temps ou un moteur 4 temps peut apporter une réelle différence. Pareil pour la taille, un moteur de plus grande envergure consommera davantage d’huile qu’un plus petit.

Il existe aujourd’hui plusieurs sites en ligne qui peuvent vous proposer un lubrifiant moteur bateau de qualité et qui sera adapté à vos besoins.

Prendre en compte la viscosité

La viscosité ou plus connue sous le nom de grade SAE (Society of Automotive Engineers) est un des critères importants à prendre ne compte lors du choix de l’huile moteur. Il en existe deux types. Le premier est le grade à froid qui peut aussi être appelé viscosité dynamique. Il va indiquer la fluidité de votre huile lorsque le moteur sera exposé à une très basse température, cela vous permettra de déterminer la température minimale que l’huile pourra supporter, ainsi que sa capacité à adhérer aux parois du bateau. Le grade à froid élevé vous permettra donc de démarrer votre moteur et d’actionner la pompe à l’huile même dans les conditions les plus extrêmes. Il est donc recommandé de choisir un lubrifiant moteur bateau de ce genre si vous utilisez votre bateau dans des mers ou des eaux très froides.

Le deuxième type est le grade à chaud ou aussi appelé la viscosité cinématique. Ce grade indique l’épaisseur de l’huile lorsque le moteur est à une température élevée. Si vous avez un moteur lent, il vous faudra une huile grade à chaud bas, par ailleurs, si le moteur est rapide, il faudra opter pour un grade beaucoup plus élevé. Plus le grade sera grand, et plus l’huile va aider à l’étanchéité et à la protection du moteur.

Une bonne composition

Outre la viscosité, il est aussi essentiel de savoir avec quels genres de composants le lubrifiant moteur bateau sera formé, car certaines huiles peuvent être inadaptées dues à leurs compositions. Il existe 3 huiles principales que vous pourrez retrouver sur le marché. La première est l’huile minérale qui provient du pétrole raffiné. C’est une huile relativement ancienne, et par conséquent elle sera beaucoup plus adaptée à des bateaux anciens qui ne sont pas encore équipés de turbo. Si vous avez un moteur récent, son utilisation ne sera alors pas recommandée. En termes de qualité, l’huile minérale a du mal à supporter les pressions ainsi que les températures un peu trop élevées. Cependant, elle reste idéale pour les moteurs 4 temps.

La deuxième est l’huile semi-synthétique. Celle-ci résulte d’un mélange entre une base minérale et synthétique ce qui la rend relativement polyvalente. Au niveau de la qualité, elle sera alors beaucoup mieux qu’une huile minérale et sera mieux adaptée pour les bateaux de loisirs avec des moteurs récents.

Enfin, la dernière est l’huile 100 % synthétique. Comme son nom l’indique, elle ne contiendra aucune base minérale, et ainsi pourra garder ses propriétés beaucoup plus longtemps. C’est une huile stable et fiable de qualité supérieure qui sera surtout adaptée à des moteurs possédant une forte vitesse de rotation.

Un entretien et une vérification régulière

Un bon choix de votre lubrifiant moteur bateau n’est cependant pas suffisant pour garder votre moteur en bonne santé, ainsi veillez à effectuer des entretiens et des vidanges régulières. Il est important de garder un œil sur votre niveau d’huile, car ainsi vous pourrez toujours avoir le bon niveau sans avoir la crainte de rencontrer une pénurie lors de vos croisades. Une vérification régulière de votre huile moteur va aussi permettre de repérer et d’éviter les différents problèmes. Pour avoir l’assurance de trouver l’huile qui conviendra le mieux aux exigences de votre moteur, il est conseillé de suivre les préconisations du fabricant.