BCAA

Beaucoup de français font du sport, certains avec continuité et d’autres de temps en temps, mais depuis quelques années, ce chiffre est en augmentation. On sait tous que le mouvement est bon pour le corps, tout d’abord pour soulager la tension nerveuse qu’on accumule pendant la semaine, mais aussi pour avoir une bonne forme physique et esthétique. Souvent, cependant, on ne comprend pas que faire du sport signifie aussi demander un effort supplémentaire au corps, qui a donc besoin de plus d’énergie et de nutriments pour l’aider à renforcer et à récupérer la masse musculaire mise sous pression par le mouvement. Avez-vous déjà eu l’impression d’être brisé après une séance d’entraînement intense et de vous réveiller le lendemain matin tout endolori ? Dans ces cas, les acides aminés à chaîne ramifiée ou bcaas vous offrent une solution efficace et très sûre qui, si elle est utilisée correctement, fera immédiatement la différence.

Protéines et acides aminés

Les protéines ont de nombreuses fonctions dans l’organisme, mais lorsque l’on pense aux muscles, c’est leur rôle structurel qui vient immédiatement à l’esprit : elles sont les principaux constituants et forment les fibres musculaires. Ils sont constitués d’acides aminés qui, combinés de différentes manières, forment les différents types de protéines ; parmi ceux-ci, huit sont des acides aminés essentiels, c’est-à-dire que l’organisme ne peut pas produire par lui-même mais doit nécessairement prendre avec la nourriture. Parmi les acides aminés essentiels, il y en a trois qui sont indispensables au muscle, appelés BCAA acides aminés à chaîne ramifiée pour leur structure chimique particulière : l’isoleucine, la leucine et la valine, qui représentent à eux seuls environ 30% des acides aminés présents dans le muscle. Un aspect important est que dans notre corps il y a un travail continu de démolition et de reconstruction des protéines, appelé turnover des protéines : j’expliquerai plus tard ce que c’est et ce que cela implique chez un sportif. Rendez-vous sur le site toutelanutrition.com si vous voulez des informations sur bcaa 8.1.1.

Acides aminés à chaîne ramifiée dans le sport

Comme mentionné, ils sont les principaux constituants du muscle et doivent être ingérés avec la nourriture car nous sommes incapables de les produire ; un adulte actif a un besoin plus élevé en acides aminés à chaîne ramifiée qu’en autres acides aminés essentiels. Ils sont utilisés directement par le muscle, qui en a une quantité beaucoup plus importante que les autres acides aminés. Ils favorisent l’anabolisme, c’est-à-dire le processus de réparation et de reconstruction du tissu musculaire pendant la récupération ; un rôle indispensable en ce sens est joué par la leucine. Un aspect important qui découle du point précédent est que, pris après l’effort, ils réduisent la douleur/les courbatures musculaires qui apparaissent après plusieurs heures, également appelées DOMS. Ils sont très sûrs car ils ne sont pas métabolisés par le foie et ne le surchargent donc pas, même à fortes doses. Ils ont une action prouvée sur le système nerveux atténuant la sensation de fatigue perçue pendant l’effort et accélérant la récupération psychophysique après l’entraînement. Ils sont utilisés par l’organisme pour la synthèse de la glutamine, acide aminé qui agit sur le système immunitaire et que le corps consomme en grande quantité dans les situations de stress et de fatigue. Ils peuvent être utilisés comme source d’énergie. Comme vous pouvez le constater, l’action des acides aminés à chaîne ramifiée bcaa est essentielle pour ceux qui font du sport et l’important est que même ceux qui ne sont pas des athlètes de compétition mais seulement un « sportif du dimanche » peuvent en tirer de nombreux bénéfices.

Les suppléments de BCAA sont-ils vraiment utiles ?

Comme vous l’avez peut-être deviné, les acides aminés à chaîne ramifiée se trouvent également dans les aliments contenant des protéines, tels que la viande, le fromage et les œufs. N’est-il donc pas suffisant d’augmenter la consommation de ces aliments sans recourir à des compléments ? Les protéines du corps sont soumises à un cycle appelé renouvellement des protéines, au cours duquel notre corps en décompose une certaine quantité pour obtenir des acides aminés qui sont à leur tour utilisés pour construire d’autres protéines. Dans ce processus continu de démolition et de reconstruction, une partie des protéines est perdue, mais une personne sédentaire qui ne fait pas d’activité physique avec une alimentation normale en introduit une quantité suffisante pour remplacer ce qui n’est plus là. Les choses changent radicalement chez un athlète, car le mouvement augmente considérablement le renouvellement des protéines et il y a également une dégradation des fibres musculaires qui ont besoin d’une quantité supplémentaire de protéines, et en particulier d’acides aminés à chaîne ramifiée, pour être régénérées. Dans cette situation, il devient vraiment difficile, surtout si vous faites du sport de manière continue, de prendre une quantité adéquate d’aliments protéinés, à moins de bouleverser votre régime alimentaire avec des quantités non naturelles d’aliments.

Le régime hyperprotéiné 

Les aliments protéinés tels que la viande rouge, les œufs et le fromage consommés en grande quantité ne sont certainement pas bons pour la santé et peuvent, par exemple, augmenter fortement le cholestérol et les triglycérides. Un autre point important est que le muscle a le plus grand besoin de protéines et d’acides aminés après l’exercice, lorsqu’il doit régénérer les fibres endommagées. On sait qu’après un effort, il existe ce qu’on appelle une fenêtre anabolique, c’est-à-dire un intervalle pendant lequel le muscle absorbe un maximum de nutriments pour se régénérer, et on a toujours pensé qu’elle durait très peu, pas plus de deux à trois heures ; des études récentes semblent montrer que cette période est plus longue, voire 24 heures. Quoi qu’il en soit, dans cette phase de reconstruction, vous avez besoin d’un apport très important de nutriments, riches en protéines mais contenant également une bonne quantité de glucides, car vous devez également rétablir l’approvisionnement en sucres dans les muscles et le foie (glycogène). Après une activité physique, vous devriez donc prendre un repas mixte riche en protéines.