assurance auto

L’assurance auto est obligatoire pour tout véhicule. Les compagnies d’assurance proposent différentes formules en fonction de vos besoins. La garantie responsabilité civile est le minimum requis. Pour diverses raisons, vous pouvez souhaiter résilier votre contrat d’assurance auto. Comment procéder ?

Pourquoi réaliser votre contrat d’assurance auto ?

Le premier motif de résiliation de l’assurance auto est l’espoir de gagner en pouvoir d’achat et de réaliser des économies. En effet, l’assurance est un secteur toujours plus concurrentiel. Vous pouvez donc profiter de cette offre pléthorique pour réduire la part de votre assurance auto dans votre budget. Pour cela, vous avez juste à demander un devis d’assurance auto pour comparer les offres et effectuer votre choix.

Il est aussi possible de résilier une assurance auto pour bénéficier des garanties plus adaptées. Si votre contrat actuel ne vous offre plus une couverture répondant à vos attentes et adaptée à l’évolution de votre profil (déménagement, véhicule qui perd de la valeur, etc.), alors la résiliation est une solution qui s’offre à vous.

Beaucoup d’assurés décident aussi de changer d’assureur pour bénéficier d’un meilleur service client. Si les services proposés par votre compagnie d’assurance actuelle ne sont pas à la hauteur de vos attentes (mauvaise prise en charge à la suite d’un accident, hausse de votre cotisation d’assurance sans raison valable, etc.), il est entièrement de votre droit de résilier votre contrat d’assurance auto.

Quand pouvez-vous résilier votre assurance auto ?

Différentes lois ont été adoptées en faveur des consommateurs afin de leur permettre de résilier plus facilement leur assurance auto. Il s’agit notamment de la loi Châtel ainsi que de la loi Hamon. Adoptée en 2005, la première oblige les compagnies d’assurance à informer leurs assurés de la possibilité de rompre leur contrat à échéance annuelle. Vous verrez dans cette lettre d’information le délai à respecter si vous souhaitez ne plus reconduire votre contrat. Il suffit pour cela d’envoyer une lettre de résiliation à votre assureur.

Auparavant, le contrat est renouvelé automatiquement chaque année si l’assuré ne se manifeste pas dans un délai minimum de 2 mois avant sa date d’anniversaire. Depuis l’adoption de la loi Châtel, les assureurs doivent ainsi vous informer que vous pouvez résilier votre contrat si vous le souhaitez. Dans le cas où votre assureur ne le fait pas, vous pouvez faire la résiliation à tout moment.

La loi Hamon quant à elle est adoptée en 2015. Elle constitue une véritable révolution puisqu’elle vous permet de résilier une assurance auto à tout moment et sans frais une fois passé le premier anniversaire du contrat. Par ailleurs, vous n’aurez pas à justifier la raison de la résiliation. Cette fois, c’est le nouvel assureur qui se charge de toutes les démarches. Il enverra à votre ancienne compagnie d’assurance la lettre de résiliation et lui demandera les informations vous concernant.

Les autres motifs valables pour la résiliation d’une assurance auto

Selon la loi Hamon, vous pouvez ainsi changer votre contrat au bout de 12 mois de souscription. Certaines situations pourraient toutefois vous contraindre à rompre votre contrat d’assurance auto actuel avant son premier anniversaire. Tel est le cas si vous vendez votre voiture. Vous informez alors votre assureur de votre souhait de résilier votre assurance en lui envoyant un courrier recommandé. Joignez à votre lettre une copie du certificat de cession du véhicule. La résiliation aura lieu dans les 10 jours après réception du courrier par votre assureur. Si vous avez payé votre prime d’assurance à l’avance, alors votre assureur est tenu de vous rembourser.

Le vol d’un véhicule et un accident entraînant des dommages irréparables de la voiture sont d’autres motifs légitimes de résiliation d’un contrat d’assurance auto avant son échéance. Dans ces cas, vous devez aussi prévenir votre assureur. Sachez toutefois que si vous avez souscrit une assurance tous risques (et pas uniquement une assurance au tiers qui couvre votre responsabilité civile), alors votre assureur vous indemnisera. Dans ce cas, vous n’aurez pas à résilier votre contrat.

D’autres changements de situation comme un déménagement, un mariage, un divorce ou encore un changement de profession vous permettent aussi de résilier votre contrat d’assurance auto actuel sans attendre son échéance. En effet, votre nouvelle situation pourrait modifier vos besoins et ainsi le périmètre de couverture du contrat.

Enfin, en cas de décès du souscripteur, l’assureur transfèrera le contrat à son héritier. Ce dernier dispose d’un délai de 3 mois pour prévenir la compagnie d’assurance du décès de l’assuré. Mais, il est également possible de demander la résiliation du contrat. Celle-ci sera effective dans les 10 jours après la réception du courrier par l’assureur.