Assurance auto malus

Les malus peuvent sensiblement augmenter les primes d’assurance jusqu’à une limite de 400 %, selon la loi. Ils entraînent de fait une augmentation exponentielle de la prime en cas d’assurance malussé. Vous pouvez comparez les offres de souscriptions en ligne pour bénéficier d’assurances malus pas cher.

Comment fonctionne le système de bonus-malus?

Dans le domaine de l’assurance auto, on évoque souvent le système du bonus-malus, aussi appelé coefficient de réduction-majoration (CRM). Il s’agit d’une majoration ou d’une minoration de la prime d’assurance automobile selon l’historique de conduite du chauffeur. En fonction de ce coefficient qui est fixé par l’Etat, la prime peut fluctuer et avoir un effet sur le montant de la cotisation à payer. Ainsi, si un automobiliste n’a fait aucun accident ou sinistre engageant sa responsabilité tout au cours de l’année, il gagne un bonus de 5%: sa cotisation de base est réduite. Si cette bonne conduite est maintenue d’année en année, les bonifications sont cumulées. En revanche, si le conducteur est négligeant au volant et qu’il est à l’origine d’accident responsable, il écope d’un malus de 25%: sa cotisation de base est donc augmentée. Chaque sinistre se solde par un malus. L’automobiliste peut espérer réduire son malus en faisant en sorte de n’enregistrer aucun accident responsable sur une période de 24 mois: c’est la règle de la « descente rapide ». En résumé: si le conducteur n’a fait aucun accident, le montant de la prime d’assurance auto est réduite de 5%; si en revanche, il a commis un accident responsable totale, le montant de la prime est majorée à 25%. Et s’il s’agit d’un accident à responsabilité partielle, la modulation est de 12%. Plus d’infos sur www.assuranceendirect.com.

En cas de malus: quelle conséquence sur votre assurance auto malus

Un malus a évidemment des conséquences sur votre contrat d’assurance. Le code des assurances donne droit à l’assureur de majorer la prime, en cas d’accident engageant totalement ou partiellement la responsabilité du conducteur assuré. Ainsi, plusieurs niveaux d’augmentation de la prime peuvent être appliqués par l’assureur. Toutefois, cette majoration ne peut excéder de 400% la prime de base. Pour vous donner un ordre d’idée sur les augmentations au niveau des primes: la majoration est de 150% en cas d’accident causé par une conduite en état d’ivresse. Elle de 100% en cas de délit de fuite du conducteur. Il en est de même si l’assuré se refuse à déclarer des sinistres responsables. En cas d’infractions au code de la route ou bien d’un accident responsable qui s’est soldé par la suspension voire l’annulation du permis de conduire, la majoration peut aller de 50% à 200%. Si le conducteur cause plusieurs infractions ou sinistres, l’assureur peut décider de majorer la prime ou bien de résilier carrément le contrat. Inversement, l’assuré peut aussi décider de mettre fin à son contrat après une souscription d’au moins un an ou bien à l’échéance de celui-ci. Pour souscrire à une nouvelle assurance en cas de résiliation ou de fin de contrat, comparez en ligne les formules proposées par les assurances et obtenez un devis assurance auto malus rapidement.

En cas d’accident responsable, l’assuré a l’obligation de déclarer le malus

La déclaration du malus auto auprès de la compagnie d’assurance est une démarche obligatoire. Le relevé d’information contient l’historique de la conduite de l’assuré et la compagnie doit pouvoir se baser sur cette documentation. En effet, les infractions routières et sinistres occasionnés au cours des trois dernières années sont autant d’indications qui permettent à la compagnie d’évaluer le comportement de l’automobiliste sur la route. Dans le cas où le conducteur dispose de plusieurs véhicules avec des malus et des bonus répartis entre eux, la compagnie d’assurance auquel il compte souscrire utilisera ces informations pour déterminer une moyenne. Il est donc nécessaire dans ce cas de présenter tous les relevés, sous peine de violer la loi. Sachant que les compagnies ont la possibilité de jeter un coup d’œil sur la base de données de votre profil de conducteur, autant jouer carte sur table et faire sa déclaration en bonne et due forme. Faites appel à un courtier en assurance pour trouver la formule assur malus adaptée à votre besoin, en cas de voiture frappée d’un malus.

CRM : que devient le bonus-malus à l’échéance de votre contrat d’assurance?

Quand votre contrat d’assurance se termine, votre coefficient de bonus et malus peut être transféré immédiatement sur votre nouvelle souscription, mais sous quelques conditions. Le transfert est possible, par exemple, si vous décidez de changer de compagnie d’assurance, si vous remplacez votre voiture ou bien si vous faites l’acquisition d’un nouveau véhicule supplémentaire. Pour cette dernière configuration, il est nécessaire que vous restiez le conducteur principal de votre nouvelle voiture supplémentaire. Ce mécanisme du bonus- malus touche tous les types de véhicules en général, sauf si le contrat d’assurance a une clause exceptionnelle. Cette exception concerne généralement les voitures anciennes de collection, les engins forestiers, les engins agricoles tels que les tracteurs, les moyens de déplacement avec deux ou trois roues, jusqu’à une puissance de 11kw. Pour bénéficier d’une assurance malus pas cher, faites appel au service d’un courtier spécialisé et demandez à obtenir un devis correspondant à votre besoin. D’une compagnie à l’autre, les formules peuvent en effet être différentes en termes de coûts.