Nounou à domicile

Parmi les modes de garde les plus populaires auprès des parents, on peut noter l’embauche d’une nounou à domicile, ou l’auxiliaire parentale. Cependant, sa sollicitation implique quelques démarches et règles à respecter.

Qu’est-ce qu’une nounou à domicile ?

L’auxiliaire parentale soutient les adultes lorsqu’ils sont chez eux, et les « remplace » pendant leur absence. En pratique, elle est responsable d’un ou plusieurs enfants de 3 mois à 10 ans à leur résidence, même si le papa ou la maman se trouve présent ou en déplacement. Elle observe l’emploi du temps habituel de l’enfant, y compris les activités, les repas et les trajets éventuels. Elle suit le rythme de son histoire quotidien et peut en conséquence accomplir diverses tâches comme la surveillance, la cuisine et le repas, la lessive, le repassage, etc. Elle participe également à sa croissance physique et morale en lui proposant diverses activités et divertissement. Elle contribue donc à son éveil et à son apprentissage. La nounou à domicile peut être amenée à effectuer des tâches « domestiques » lorsqu’elles concernent la réalité de l’enfant. Elle peut suivre également les recommandations. SI vous pensez que c’est une solution à envisager dans votre cas, sachez qu’ils existent diverses possibilités de faire appel aux services d’une assistante maternelle ou à une garde à domicile.

Les méthodes d’embauche d’une assistante parentale

Il existe plusieurs moyens d’embaucher un auxiliaire parental comme :

l’Emploi direct pour engager et employer sans intermédiaire une personne. Vous êtes dans ce cas un employeur particulier et vous vous chargez du contrat de travail et des diverses les formalités administratives liées à la garde des enfants à domicile.

L’agence mandataire pour prendre à son service un individu, en confiant la totalité ou une fraction des démarches bureaucratiques à une association ou une société reconnue par l’État. Quelques entités proposent des profils, d’autres laissent la gestion de la phase de recrutement.

Quel soutien financier est disponible ?

Si vous répondez aux exigences d’attribution, vous bénéficiez du complément de libre choix du mode de garde ou CMG de la PAJE de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Pour cela, il vous suffit de vivre en France et d’avoir un emploi professionnel.

Pour les dépenses liées à l’engagement d’une auxiliaire parentale, dans la mesure où elle est une travailleuse directe, la CAF couvre une partie de son salaire. Cette prise en charge fragmentaire tient compte de votre revenu mensuel régulier, le nombre d’enfants dépendants et leur âge. Néanmoins, un minimum de 15 % des frais sur le paiement de l’assistance maternelle reste toujours à votre contribution.

Toutefois, pour jouir de cette appui, vous devez vous adresser à la CAF dès que vous avez recruté votre nounou à domicile en complétant le formulaire CERFA N° 11423*06. Si vous tardez à présenter cette demande, vous risquez de ne pas obtenir toute l’assistance à laquelle vous auriez normalement droit. C’est pourquoi il est pertinent d’y procéder dès le processus d’embauche de la garde d’enfant.

Voilà tout ce que vous devez savoir avant de vous décider de confier votre enfant à une nounou dans votre résidence.