diagnostic interne

Le diagnostic interne est le processus consistant à déterminer les forces et les faiblesses d’une entreprise à un moment donné. Ici, l’idée est de trouver des axes d’amélioration, de se démarquer afin d’optimiser la compétitivité de l’entreprise face aux concurrents. Trouver et développer des compétences uniques pour en tirer parti et on faire une clé pour les succès sur leur marché.

Qu’est-ce le diagnostic interne d’entreprise ?

Dans l’analyse stratégique, le diagnostic interne est la première étape à entamer. Un diagnostic interne permet de déterminer les forces et les faiblesses, le succès ou les échecs de l’entreprise. Identifier les ressources et les compétences qui constituent les atouts de l’entreprise, afin qu’elles puissent se renforcer et se différencier de plus en plus de la concurrence. Identifier les faiblesses de l’entreprise permet de trouver des solutions et rationaliser les décisions afin de maintenir l’entreprise dans le contexte de la compétition. Le diagnostic interne a pour objectif de servir la stratégie de développement de l’entreprise. Les entrepreneurs qui souhaitent changer leur stratégie commerciale doivent d’abord évaluer si un tel changement peut être possible et s’il positif. Par exemple, une entreprise cherchant à baisser ses prix doit d’abord s’assurer qu’elle génère suffisamment de valeurs et de profits pour être abordable, tout en planifiant la viabilité à long terme de cette stratégie. Pour plus d’information cliquez ici diagnostic interne.

Connaitre les ressources de l’entreprise

Pour le diagnostique interne, les ressources sont les actifs matériels et immatériels que l’entreprise peut utiliser pour développer son offre concurrentielle. Ces ressources peuvent être des capitaux, des ressources organisationnelles, des ressources humaines, des ressources physiques. Il y a des ressources qui sont immatérielles, le logo (marque) de l’entreprise et sa réputation. Ensuite, il y a les ressources humaines, comme la pyramide des âges, la flexibilité de ces ressources humaines, et les usines rurales. Ensuite, il y a les ressources financières pour le financement à court et à long terme. Il existe également des ressources dites physiques, telles que des équipements et des installations techniques.

 Les analystes chercheront à déterminer la valeur de ces ressources pour le marché, ou la capacité de créer des différences significatives pour le développement de l’entreprise. Le diagnostique interne déterminera l’exclusivité du marché, c’est-à-dire définir l’unicité comme un élément rare, irremplaçable et inimitable. Il est à noter que, de manière générale, la différence de performance entre les deux entreprises n’a rien à voir avec les ressources dont elles disposent, mais sont liées à la manière dont ces ressources sont utilisées.

Évaluer les compétences

Dans un diagnostique interne des questions doivent être posées avant d’établir le bilan des compétences. La ressource, a-t-elle été déterminée ?. Ces compétences, sont-elles écrites ou par défaut ? Les valeurs, renforcent-elles les compétences identifiées ? La structure, est-elle harmonieuse avec ses compétences ? Certains experts distinguent trois types de compétences : les capacités générales, les fonctions et capacités spécifiques aux fonctions existantes, et les capacités latérales ou transversales. Lorsque nous parlons de capacités, nous faisons référence à tous les processus qu’une entreprise utilise pour se développer, combiner et déployer ses ressources pour contrôler certains facteurs clés du succès. Les compétences peuvent être des connaissances, des aptitudes, des valeurs, des capacités organisationnelles ou des normes.